samedi 17 novembre 2012

Notre-Dame-des-Landes : François Hollande met en avant "la force du droit"


NOTRE-DAME-DES-LANDES - François Hollande est monté au créneau vendredi 16 novembre pour défendre le projet d'aéroport très contesté de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes (Loire-Atlantique).
"Je respecte le droit de manifestation" et "je fais en sorte que tous les recours puissent être traités par une justice indépendante", a déclaré le chef de l'Etat devant la presse, lors d'une visite à Varsovie (Pologne)."Mais, en même temps, il y a aussi la force du droit et la primauté de la volonté, non seulement de l'Etat mais aussi des élus, et au-delà même des alternances politiques."
"Un certain nombre de recours ont été épuisés"
Ses déclarations interviennent à la veille d'une grande manifestation de ceux qui s'opposent au projet cher au Premier ministre et ex-maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault. 
"Ce projet d'aéroport ne date pas de six mois, il a été lancé il y a plusieurs années à l'initiative de l'Etat" et vise à "créer pour l'ouest de la France, une plate-forme de dimension internationale", a ajouté le président de la République, notant l'existence d'"un certain nombre de procédures et de recours qui, pour l'essentiel, ont été épuisés".

Aucun commentaire: